Chamanisme, Cheminement

Où il est question de Palétuvier et de Roses 1/2

Je souhaiterai vous parler aujourd’hui de deux plantes qui sont venues à moi suite à une période difficile et riche en changements : le palétuvier et la rose de Jéricho. [Cela se passera au final sur deux articles car il y avait beaucoup plus à dire que je ne le pensais sur la rose de Jéricho ^^’. ]
Pour ceux qui me suivent depuis longtemps, vous le savez, je ne suis pas une personne à plantes. Autant les animaux et les pierres viennent facilement à moi (et moi à eux) autant mon contact avec les esprits des plantes est proche du néant intersidérale. Imaginez donc ma surprise :).

– Le Palétuvier –

Ce jour-là, ayant atteint les limites du supportable, je décidais de partir en voyage chamanique afin de chercher de l’aide auprès de mes guides (après tout ils sont là pour ça et il serait temps de les appeler au lieux d’attendre qu’ils viennent d’eux-même !). Je me trouvais (comme souvent ^^’) à hésiter entre le Monde d’En-Haut et celui d’En-Bas lorsque je sentie de l’eau me monter jusqu’à la taille. J’étais à l’entrée d’une mangrove. Un groupe de palétuviers, enchevêtraient les uns dans les autres, semblaient m’étudier et attendre, en se balançant doucement. L’un d’eux (ou est-ce le groupe tout entier ?) m’invita à me reposer entre ses racines et à laisser couler tous mes soucis comme de l’eau à travers une main ouverte. Tandis qu’une partie de mon mental essayait, tant bien que mal, de rationaliser cette apparition (« Sûrement l’émission d’hier sur France Ô… » XD), j’allais me réfugier sous ces racines sans fin et je laissais l’eau salée me porter et me laver. Ce n’est que bien plus tard, en m’informant d’avantages sur cet arbre que je me rappelais sa présence sur les rivages de mon enfance (là, Mr Mental, ça va mieux ? :D).

Cet arbre est l’élément principale de la mangrove. Lui et ses congénères peuplent et protègent une grande partie du littoral tropical des tsunamis et de l’érosion tout en préservant dans son sein un riche écosystème. Vous en saurez bien plus en allant faire un petit tour sur Wiki (et ça m’évitera de dire trop de bêtises ! ^^ »).

En tant qu’allié, il apporte ses qualités de protection,  il filtre et équilibre. Je l’ai également senti comme un esprit de type « rucher », il y a un effet « groupe/famille » indéniable. Je me suis vraiment sentie entourée avec cette idée de « Ici, on se sert les coudes et tu es chez toi. » 🙂 . Les racines de la mangrove s’étendent telle une grande toile, protégeant, fixant, en une barrière solide.
Il est aussi intéressant de savoir que la mangrove est à cheval entre les terres et les eaux, de ce fait elle est un endroit liminale, véritable porte entre les mondes. Il est très facile de voire dans le palétuvier et ses grandes racines aériennes un arbre-passage 🙂 (surtout quand on réfléchit à toutes les histoires entourant les bayous :D).

Bref, c’est un super allié ! (comme tous les alliés vous me direz :P)
Refuge idéal lors de tempêtes de tout poil, il vous aidera à vous régénérer et à y voire plus clair avant de retourner vers l’océan… ou la terre ferme.

[Suite au prochain épisode! 😀 ]

 

Photographie de Tepid Terrepene
Publicités

5 thoughts on “Où il est question de Palétuvier et de Roses 1/2”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s