Lectures

Invocation d’Hecate

Invocation d’Hecate,
À lire en brûlant du styrax

Je t’invoque, Hécaté, déesse des chemins
Au péplos de safran, aux pâleurs vespérales,
Je t’invoque, ma reine aux lèvres sépulcrales,
Bacchante qui réside aux mondes souterrains,

Je t’invoque, âme noire, aurige des canins,
Puissance tauropole en tes plaines astrales,
Qui avance toujours aux routes hivernales,
Nymphe des monts brisés et de rochers marins,

Princesse redoutable à sombre chevelure,
Qui traverse la nuit sans robe et sans ceinture,
Ô fille de Persée, ô reine sans amants,

Viens, par les soirs fiévreux, veiller à nos mystères
Et nous sacrifierons en tes rites austères
Une vierge aux yeux noirs et trois petits enfants.

 

Chants des quatre âges, Edward Joriot

Merci Melmothia, pour la belle découverte :).

Illustration : « Hekate » de Nekronikon
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s