Hellenisme

Hymne à Hécate & Dionysos

J’aimerai vous partager un hymne, découvert il y a quelques semaines, en l’honneur d’Hécate et Dionysos dans leur aspect « sauvage » : Hekate Brimo (en furie) et Dionysos Bromios (qui hurle).
J’ai encore beaucoup de mal à lier Hécate à d’autres dieux (alors qu’il y a de quoi faire !) et là, je dois dire que son association à Dionysos m’a beaucoup parlé. Une descente dans la folie peut-être pas pour maintenant (je suis trop dans les énergies du Printemps pour ça) mais pour une sombre et chaude nuit d’été qui sait ? ^_^

L’original écrit par Dorn Simon, Kenn Payne & Shay Skepevski pour le Covenant of Hekate :

Hymn to Hekate and Dionysos

Divine duality in deity, Hekate and Dionysus, we honour thee
Great Hekate Brimo and Dionysus Bromios, come to us
The Flames of Hekate’s torches dance as the frenzied Maenads of divine Dionysus
May we be set free to dance, sing and invoke thee.

You guide us through our darkness, with torches and the midnight sun
You uplift us from the nethers to help us become one, to find our inner sun
As psychopomp you will be there to guide our souls yet help us be reborn
Through darkness and death, we need not fear nor be forlorn

As seeds to our eternity, you both disperse life
Through pine coned staff and roots divine
Through milk and honey and home-made wine

Your feasts in offering, we give our thanks
A Deipnon devoured, we leave our plates
At a crossroads or outside our door
To Show Hekate Dionysos our devotion forever more

As Dionysus we take our roles in your elaborate dramas
As Roman Bacchus we are induced to Bakkheia.

With arms to starry heaven outstretched
Mad as a Maenad, bare face, foot and breast
Ecstatic and step frenzied before flame
Souls unite in the calling of your name

Lo Eleutherious, liberate our mind!
Bromios, roaring, our spirits imbibe!
Io Iacchus, child divine!
Evoe Lyaeus, my worries untie!
Rapture and Bakkeia bliss is your wine!

Wine libated within and without
Brimo & Bromios we welcome with a shout
Life is Death and so reversed
Deep lessons taught, expansion learned

***

Ma traduction qui ne me satisfait pas car beaucoup moins poétique et puissante mais qui a le mérite de transmettre l’idée générale :

 Hymne à Hécate et Dionysos

Divine dualité, Hécate et Dionysos, nous vous honorons
Grands Hekate Brimo et Dionysus Bromios, venez à nous
Les Flammes des torches d’Hécate dansent telles les frénétiques Ménades de Dionysos
Puissions-nous être libres de danser, chanter et vous invoquer.

Par les torches et le soleil de minuit, vous nous guidez à travers notre obscurité
Vous nous élever des profondeurs afin de devenir un et trouver notre soleil intérieur
Psychopompes, vous serez là à guider notre âme et aider notre renaissance
À travers l’obscurité et la mort, nous ne craindrons ni la peur ni l’abandon

Telles des graines d’éternité, tous deux semez la vie
À travers le thyrse et les racines divines
À travers le lait, le miel et le vin

Vos fêtes en offrandes, nous vous remercions
Un Deipnon dévoré, nous laissons nos plats
À un croisement ou devant nos portes
Afin de montrer toujours plus à Hekate Dionysos notre éternelle dévotion

Tel Dionysos, nous jouons nos rôle dans vos drames élaborés
Tel le Bacchus Romain, nous sommes entraîné dans la Baccheia.

Les bras tendus vers les cieux étoilés
Aussi fou qu’une ménade, visage, pieds et torse nus
Extasiés et frénétiques face à la flamme
Âmes unies à l’appel de votre nom

Lo Eleutherious, libère notre esprit !
Bromios, rugissante, pénètre nos esprits !
Io Iacchus, enfant divin !
Evoe Lyaeus, mes problèmes défaits !
Extase et Baccheia, plaisir est votre vin !

Libation en dehors et en dedans
Brimo et Bromios, nous vous accueillons à grand cri
Vie est Mort et inversement
Grandes leçons transmises, développement acquis.

maenad9

« Dionysos & les Bacchantes » de Sir William Blake Richmond
& dessin d’une Ménade d’auteur inconnu
Publicités

3 thoughts on “Hymne à Hécate & Dionysos”

  1. J’aimerais beaucoup voir ce que donneraient Dionysos et ses Ménades avec ton coup de crayon et tes couleurs 🙂 Puisse-t-il t’inspirer ! 😉

  2. J’habite à un carrefour, lieu privilégié d’Hécate. Et devinez ce qui s’y passe ? Des accidents, beaucoup plus d’accidents que nulle part ailleurs. Je sens alors la puissance de la déesse…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s