Chamanisme, Tradition Faery/Feri

Le Chant d’Amergin

Cela se passe en Irlande du temps où régnaient sur ses collines les Tuatha Dé Danann. Des envahisseurs vinrent à travers les brumes afin de conquérir l’île. C’étaient des Milesiens menaient par Amergin, le sage, le barde, le druide. Lorsqu’il foula la terre d’Irlande, Amergin entonna un chant de pouvoir qui lui donna la victoire.

« Am gaeth i m-muir
Am tond trethan
Am fuaim mara
Am dam secht ndirend
Am séig i n-aill
Am dér gréne
Am cain lubai
Am torc ar gail
Am he i l-lind
Am loch i m-maig
Am brí a ndai
Am bri i fodb fras feochtu
Am dé delbas do chind codnu
Coiche nod gleith clochur slébe
Cia on co tagair aesa éscai
Cia du i l-laig fuiniud gréne
Cia beir buar o thig tethrach
Cia buar tethrach tibi
Cia dám, cia dé delbas faebru a ndind ailsiu
Cáinte im gai, cainte gaithe »

Ainsi parle la légende et, toujours selon elle, c’est à la suite de cette victoire que le future peuple Gaélique partagea la terre d’Irlande avec les Tuatha Dé Danann. Les humains régnèrent sur la surface tandis que les Tuatha regagnèrent le creux des collines et le monde souterrain, le Sidh.

J’ai trouvé un grand nombre de traductions anglaises de ce chant, vous retrouverez mes sources plus bas. Je vous partage celle de Robert Graves que j’aime beaucoup (mais qui est très différente des autres) ainsi que ma traduction de ce dernier.

« I am a stag: of seven tines,
I am a flood: across a plain,
I am a wind: on a deep lake,
I am a tear: the Sun lets fall,
I am a hawk: above the cliff,
I am a thorn: beneath the nail,
I am a wonder: among flowers,
I am a wizard: who but I
Sets the cool head aflame with smoke?

I am a spear: that roars for blood,
I am a salmon: in a pool,
I am a lure: from paradise,
I am a hill: where poets walk,
I am a boar: ruthless and red,
I am a breaker: threatening doom,
I am a tide: that drags to death,
I am an infant: who but I
Peeps from the unhewn dolmen, arch?

I am the womb: of every holt,
I am the blaze: on every hill,
I am the queen: of every hive,
I am the shield: for every head,
I am the tomb: of every hope. »

R. Graves, The White Goddess

Ma traduction :

« Je suis un cerf : aux sept ramures,
Je suis le déluge : à travers la plaine,
Je suis un vent : sur un lac profond,
Je suis une larme : tombée du soleil,
Je suis un faucon : sur la falaise,
Je suis une épine : sous l’ongle,
Je suis merveille : parmi les fleurs,
Je suis un magicien : qui d’autre que moi
peut enflammer l’impassible ?(1)

Je suis une lance : assoiffée de sang,
Je suis un saumon : dans un étang,
Je suis un leurre : du paradis,
Je suis une colline : où vont les poètes,
Je suis un sanglier : impitoyable et rouge,
Je suis une déferlante : annonçant le pire,
Je suis un courant : entraînant à la mort,
Je suis un enfant : qui d’autre que moi
jette un coup d’oeil espiègle de l’entrée du dolmen ?(2)

Je suis le ventre : de chaque bosquet,
Je suis l’embrasement : sur chaque colline,
Je suis la reine : de chaque ruche,
Je suis le bouclier : pour chaque tête,
Je suis la tombe : de chaque espoir. »

J’ai eu beaucoup de mal avec la traduction des strophes (1) et (2) et je n’en suis toujours pas satisfaite. Dans la (1), Amergin (que l’on peut comparer à Taliesin) montre son pouvoir de transformation. Littéralement, il enflamme une tête froide avec de la fumée. On y retrouve les quatre éléments (comme dans la totalité du chant). Dans la (2), il s’agit de l’enfant, pure et visionnaire (comme Taliesin à sa naissance), qui voit le monde de la matrice de la Terre. À moins de se mettre à sa place, on ne peut qu’imaginer ce qu’il peut voire.

Ce chant a une tonne de niveaux de lecture, surtout quand on voit la quantité de traductions existantes et possibles ! Il est d’une richesse incroyable pour tout être humain. Cela fait un mois à peine que je l’ai découvert et je continue à cogiter dessus et je me demande si j’en ferai le tour un jour (et vas-y que je touille et touille dans mon chaudron ! 😀 ).

Je terminerai par cette envoûtante interprétation de Lisa Gerrard histoire d’enfoncer le clou ! 🙂

Mes sources (si vous en avez d’autres à me proposer, je suis preneuse!):

photo © Inconnu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s