Féminin Sacré, Hellenisme

Je suis fille des Titans

Je partage ici une partie de l’oracle reçu à la dernière pleine lune lors d’un rituel privé du sanctuaire Hekate Magna. Il s’agit d’un message d’Hécate à l’attention de toutes ses prêtresses. Entendez par « prêtresse » toutes les femmes et tous les hommes qui portent et vivent son Feu Sacré.

« I am the daughter of Titans
the mother of mountains
and the fire within them

I am Hekate
Seek me in Assyria, seek me in Babylon
I am older still than them
I am the thunder under the earth
I am the stars which fall to earth
I am the holy fire in the skies
I am the bringer of life, I am She who gives death
I am the water which springs forth and nourishes the earth
and you are my priestesses
upon your brows you carry my mother’s star
upon your hands you hold the power to bless and to transform
the power to bring life and to deal out death

You are my priestesses, midwives of change
you are strong as mountains, firm as granite
Blessings upon my priestesses
and your children and their children for generation upon generation
Me you cannot deny
Your strength is based in truth, power and love. »

Ma traduction :

« Je suis fille de Titans
Mère des montagnes
et le feu qui les habitent

Je suis Hécate
Cherche-moi en Assyrie, cherche-moi en Babylone
Je suis plus ancienne qu’elles
Je suis la foudre sous la terre
Je suis les étoiles pleuvant sur elle
Je suis le feu sacré dans les cieux
Je suis pourvoyeuse de vie, je suis Celle qui donne la mort
Je suis l’eau qui jaillit et nourrit la terre
Et vous êtes mes prêtresses
Sur vos fronts, vous portez l’étoile de ma mère
Entre vos mains, vous portez le pouvoir de bénir et de transformer,
Le pouvoir de donner la vie et de dispenser la mort

Vous êtes mes prêtresses, sages-femmes du changement
Vous avez la force des montagnes, stoïques tel le granite
Que mes prêtresses soient bénies
Et vos enfants et leurs enfants, de génération en génération
Ne me niez pas
Votre force est basée sur la vérité, le pouvoir et l’amour. »

Que son Feu brille au plus noire de la nuit, que nous nous en fassions le relais ✶.

illustration de Hrefngast

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s