Divination, Mythologie Nordique

Cweorth – la Rune du Bûcher

30« Bûcher » dans le sens funéraire. C’est « drôle » (‘fin je me comprends) que l’étude de cette rune tombe pile la semaine suivant l’embrasement de mon sentier. Ce monde a décidément un sens de l’humour sacrément tordu…

Cweorth (un carambar à la personne qui me dira comment le prononcer correctement !) est le feu dans sa forme la plus pure et la plus sauvage. C’est une rune de transmutation et de purification. Elle aide à se débarrasser de tout le superflu. On pourrait la comparer à Kenaz mais perso, j’y vois plus une Thurisaz dans le sens où on parle d’un élément qui ne connait ni le bien ni le mal. Si on ne sait pas ce qu’on fait, il y a le risque de se cramer méchamment !

Cette rune et moi, on est partie du mauvais pied. Je suis encore trop en colère, trop émotionnellement en vrac pour entendre ce qu’elle a à me dire. J’éditerai cet article lors d’une prochaine étude qui, je l’espère, sera plus fructueuse.

______

Sources :
« Runes, Theory & Practice » de Galina Krasskova
« Runes et magie » de Nigel Pennick
The Rune Site
Sur les runes et la magie

Publicités

2 thoughts on “Cweorth – la Rune du Bûcher”

  1. La prononciation exacte est inconnue, mais beaucoup semblent prononcer « kwouay-orth », léger le « ou », et le « th » un peu moins appuyé que le « the » anglais, comme pour thurisaz. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s