Divination

Tiwaz, le Ciel

« Où sont les lettres sur les pierres,
Les vœux d’obligation
Gravés il y a si longtemps ?
Où est le cheval de souveraineté,
Le gardien de la colline ?
J’entre seul dans la forteresse féerique
Et j’y offre mon nom. »
A. Berk

Après une semaine bien méritée de repos entre deux aetts, j’ai beaucoup de mal à m’y remettre (la preuve, j’ai totalement zappé cet article!). Tiwaz est une rune de Justice et de Devoir. Elle pop up très souvent dans mes tirages et pointe vers ce que je dois faire. C’est ma boussole. Une boussole très à cheval sur les principes, un peu (beaucoup) chiante parce que je n’ai pas toujours envie d’être le chevalier blanc en armure. C’est un code d’honneur.

Personnellement, j’ai beaucoup de mal avec cette rune. Quand je lis son mythe, je comprends le sens  mais ça m’énerve grave. Elle est liée au dieu Tyr qui a trompé Fenrir (avec la bande à Odin) et perdu sa main pour retarder le Ragnarok (en trèstrès gros). On peut donc dire que son sacrifice est noble surtout que le mec a quasiment élevé Fenrir. C’est lui qui s’en occupait. On peut raisonnablement en déduire que Fenrir avait plus confiance en lui qu’en les autres. Je ne sais pas, il y a quelque chose dans ce mythe qui me met fichtrement mal à l’aise et qui va à l’encontre de tous les codes d’honneur de tous les mondes réunis. C’est en gros savoir se sacrifier (son « enfant », sa « bonne » main et sa parole donnée, ce qui n’est pas rien chez nos nordiques adorés!) tout ça pour le bien de tous… Je m’imagine très bien élevé un direwolf (loup façon Game of Trones) dans ma petite maison et me rendre compte à un moment donné que je perds totalement le contrôle, que wolfychouchou a bien failli bouffer la voisine en sortant faire sa crotte et autres joyeusetés. Je vois très bien le patriarche venir me dire « Bon Brume, il faut que tu règles ça ! » et moi, ne pas avoir d’autres choix que de l’enfermer à triple tours (je vous vois venir, j’ai pensé à le mettre dans une réserve naturelle mais ils n’en veulent pas, trop gros, trop hors norme, il bouleverserait la chaine alimentaire, l’écosystème et tout et tout). Bref! Ce mythe m’a beaucoup travaillé et je comprends Tyr mais je trouve ça moche, pas juste et pas honorable du tout ! (je sais c’est puéril, Bisounours à 2 balles mais j’y arrive pas!)

Dans le conte de Berk, il parle d’une colline où dormirai un héros légendaire, LE champion. Lorsque les temps vont mal, quelqu’un décide d’aller à la recherche de cette colline afin de réveiller le champion. Cette personne part en quête d’un sauveur pour sa terre et après un long chemin arrive enfin à la colline. Il dit les mots pour réveiller ce héros légendaire et au petit matin, il se réveille avec une épée à la main, un masque sur sa tête et son nom gravé sur la colline. Bref, il a gagné le jackpot ! Je retrouve là aussi cette amertume, ce sentiment de se faire avoir, d’accepter de tout perdre pour le bien de tous.

Justice, Honneur, Sacrifice… Bien sûr que c’est noble et beau sur le papier mais moi qu’un pauvre gars qui a toujours fait ce qui lui semblait juste (et là je parle des deux mythes) se retrouve avec une responsabilité énorme sur le dos, je ne trouve pas ça juste, non !

C’est pour ça que cette rune et moi, ça colle pas et c’est sûrement pour ça, qu’elle revient à la charge à chaque fois ! XD

Illustration de B. Froud
Publicités

1 thought on “Tiwaz, le Ciel”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s