Rituels

Rituel de Prospérité

Je vais vous faire part d’un rite créé il y a plusieurs mois qui fait appel aux Esprits du panthéon Yoruba : les Orishas. Je ne peux que vous conseillez chaleureusement de vous renseigner à leur sujet avant de l’entreprendre. Déjà, il s’agit de savoir à qui vous avez affaire avant de demander le passage et aussi de voire si ceux sont des Esprits qui vous plaisent ^^.

Ce rituel va consister à créer un mojo bag ou sac médecine afin d’apporter et/ou de préserver la prospérité et l’harmonie dans notre vie et notre foyer. Yemayà, en tant qu’Orisha Mère de toute Vie, est celle qui prodigue les richesses, celle qui nourrit et protège ses enfants. C’est à cet aspect-là de Yemayà que je choisis de m’adresser : la Mère.

C’est un rituel long (7 jours qui correspond au chiffre de Yemayà) qui va faire appel à notre motivation, notre concentration et, du coup, permettre une plus grande charge pour le mojo bag.

Dans la Santeria (religion où sont honorés les Orishas), tout comme dans le Vodou d’ailleurs, il y a une procédure. Pour tout rite et tout acte magique, il faut demander le passage au gardien de la porte du monde que l’on souhaite rejoindre. Chez les Orishas, il s’agit d’Eleggua. Par soucis de cohérence, je le cite ici mais, personnellement, j’ai fais appel à Papa Legba (grosso modo, le pendant d’Eleggua dans le Vodou). La raison est simple : j’ai un plus grand passif avec lui, plus d’affinités aussi, il sait qui je suis et du coup, il y a de plus grande chance qu’il m’ouvre la porte et laisse passer mon message ^^’. Les Orishas et les Lwas ayant la même origine sans vouloir rentrer dans des généralités ou de gros raccourcis (je me rends bien compte que c’est beaucoup plus subtile et complexe que ça), l’essentiel étant que ça fonctionne… et c’est le cas :-).

Moment :

Le rituel se passera un vendredi à heure lunaire en lune croissante (pour se terminer idéalement à la pleine lune). Le vendredi et la lune sont liés à Yemayà.

Ingrédients :

  • 1 neuvaine bleue (couleur de Yemayà)
  • 1 image de Yemayà (ou de Notre Ste Vierge de Regla) à coller sur la neuvaine
  • 1 carré de tissu blanc
  • 1 ruban/ficelle bleu
  • En offrande à Yemayà (dans une assiette blanche) : 7 quartiers d’oranges (prospérité, succès, chance), 7 tranches de carambole (forme d’étoiles de mer) ou 7 petites tranches de pastèque ou 1 maïs bouilli, des roses blanches (de manière générale ce qu’on a sous la main et qui nous fait plaisir d’offrir)
  • En offrande à Eleggua : un verre de rhum (ou du sirop de canne, une sucrerie, du maïs soufflé…)
  • Un bol d’eau de mer
  • Des paillettes argentées (facultatif)
  • Pour le mojo bag (des herbes, encens et pierre liés soit à Yemayà soit à la prospérité, la chance, l’amour, l’argent, la protection, rien que du bon!): du romarin, de la menthe, écorce d’orange, verveine, poivre de Jamaïque, des coquillages, une petite clef/petite ancre, turquoise, quelques grains de Benjoin et d’encens de Lourdes (ou de Bethlehem)

Déroulement :

Je n’ai pas d’ouverture de rituel spécial Vodou ou Santeria, j’ouvre toujours mes rituels par une fumigation à la sauge et un appel aux six directions (Est, Sud, Ouest, Nord, Mère Terre et Père Ciel), aux Esprits de la Nature et à Grand Tout (l’Univers) et ça me va très bien. Faites comme bon vous semble afin de créer votre cercle.

Puis, je demande le passage à Eleggua.

Ô Eleggua
Gardien des Passages
Maître des Carrefours
Toi qui veillera à mon aller et à mon retour
Grand Sage, c’est moi, [votre nom]
Je t’en prie
Jète le pont !

Versez le rhum dans son verre et aspergez légèrement l’autel avec du surplus.

Allumez la neuvaine de Yemayà et placer les offrandes sur un côté. Mettez devant le bol d’eau de mer. Saupoudrez-le de paillettes en disant ceci:

Omío Yemayà Omolodé !
Yemayà Ataramawa !
Mère de tous les poissons
Gardienne de toute Vie
Prodigue en richesses et en bienfaits
Bénit cette eau
Charge-la de tes largesses
Qu’elle n’apporte que bonheur et prospérité !
Ashé !

Placez le tissu blanc face au bol et déposez-y tous les ingrédients du mojo bag.
Aspergez d’eau de mer tous les ingrédient en disant :

Par les eaux de la mère et le sel de la terre
Par le vent des tempêtes et le feu du soleil
Que les ingrédients ici rassemblés
S’unissent pour ma Prospérité !
Yemayà y veillera
Yemayà y pourvoira !
Ashé !

Fermez le sac avec le ruban. Méditez un instant avec le sac entre vos mains en restant focaliser sur tout le bonheur à venir.
Placez-le près de la bougie.
Remerciez Yemayà puis Eleggua. Demandez-lui de refermer le passage.

Si possible laissez la bougie allumée, sinon éteignez-la.
Pendant 7 jours (à raison d’une fois par jour, à la même heure), placez-vous devant la bougie (rallumez-la si besoin). Aspergez d’eau de mer le mojo bag, puis le prendre entre ses mains et répétez autant de fois que vous le voulez :

Par les eaux de la mère et le sel de la terre
Par le vent des tempêtes et le feu du soleil
Que les ingrédients ici rassemblés
S’unissent pour ma Prospérité !
Yemayà y veillera
Yemayà y pourvoira !
Ashé !

Le 7è jour, vous pourrez soit garder le mojo bag sur vous (poche, sac, …) soit le déposer dans une pièce centrale de votre lieu de vie.

Lien sur la Santeria et les Orishas :

Illustration de Patricia Ariel
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s