Divination

Hagalaz, le Deuil

« Ce que la marée donne en cadeau,
Le reflux enlève de tes mains.
Je ne chante pas de chansons mielleuses.
Mes cheveux sont blanchis par l’âge.
Ce n’est pas dur de vivre sous terre.
Je parlerai de pierre
Et de bouclier élimé jusqu’à l’os,
Je parlerai de faim et de la Mère du Printemps,
Je parlerai de la taupe qui fut autrefois reine,
Je vous parlerai d’un rêve… »
A. Berk

Fin de la semaine blanche et début d’un nouvel aett !
Hagalaz ne se limite pas, à mon humble avis, à l’idée de « deuil » comme l’interprétation de Berk et Froud peut le laisser penser à 1ère vue. Il faut savoir qu’ils parlent tous les deux de la Caiellach, ce qui peut prendre d’avantages sens. Personnellement, cette rune est une descente, une mise à nu, une acceptation d’un principe vieux comme le monde… et c’est toujours beaucoup plus facile à dire qu’à mettre réellement en pratique.

Illustration de B. Froud
Publicités

1 thought on “Hagalaz, le Deuil”

  1. coucou!
    moi j’ai eu du mal au début!
    mais là j’ai pris une claque!
    en ces fins de giboulées, y’a pas plus approprié!
    mais je t’en dis pas plus!si je fais des redites sur mon blog,ici et sur la Toile du Wyrd tu va être lassée!en tout cas j’adore l’illustration!!!une fois n’est pas coutume!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s