Hellenisme, Rituels

Deipnon, le Souper d’Hécate

Cela fait plusieurs semaines que je me plonge doucement dans l’Hellenisme et notamment le culte d’Hécate, une divinité diantrement complexe (mais y en a-t-il une seule de simple ? même Heimdall que je pensais très carré est un abysse de sentiments contradictoires ! Bref…). Mes lectures diverses et variées m’ont amené au culte principale qui lui est dédié tous les mois : le deipnon ou souper.

Ce rite clôture le mois lunaire en cours et consiste ( après avoir nettoyer et purifier la maison) à préparer un repas et une libation qui seront laissés à un carrefour (à trois voies de préférence) en l’honneur d’Hécate. Ce que j’ai compris, c’est que Hécate, du temps de la Grèce antique, était vue plus comme la Jeune Fille porteuse de lumière que la Crone maléfique, Déesse des âmes errantes et des sorcières, qui est bien plus connue aujourd’hui. Elle aidait à traverser la nuit et amenait à la lumière du nouveau jour/cycle/… ( c’est un de ses rôles notamment dans le mythe de Perséphone). C’est cet aspect-là qui est honoré dans le deipnon.

Ysis Shakti a proposé sur son site un exemple de souper que je trouve très bien fait et qui, en plus, explique très bien la symbolique de chaque ingrédient. Personnellement, je le prends comme un rite mensuel (et non comme une fête annuelle) et j’ai préféré le simplifier au maximum. Comme ce dîner est lié à la Nouvelle Lune et donc, au grand nettoyage ( on fait place nette pour le mois à venir ), j’ai lu à plusieurs reprises que ce qui était offert au deipnon étaient les restes du mois en cours. Ne voulant froisser personne pour une 1ère fois, j’ai gardé la symbolique de l’oeuf qui est importante (donc trois oeufs durs), avec une belle miche de pain frais, du fromage qui était entrain de rendre l’âme, quelques pruneau secs de chez sec qui trainaient dans un coin et du bon vin rouge. J’aurai pu y ajouter de l’ail, des oignons ou un poireau.

Un autre souci qui m’a pas mal travaillé était de savoir quand exactement a lieu le deipnon. Car ce jour allait déterminer le noumenia (festival de la Nouvelle Lune en l’honneur de Selene entre autres et 1er jour du nouveau mois lunaire) et l’agathos daimon (fête de l’esprit protecteur lié à la famille). Ces trois jours charnières qui se suivent déterminent la fin d’un cycle et le début d’un autre et ils sont la base de la pratique domestique de l’Hellinisme. Je pourrai très bien me contenter du culte à Hécate mais il me semble important de marquer le coup sur ces trois jours, ça fait partie du package en quelque sorte ! lol Donc, il me fallait finir et entamer le nouveau cycle le bon jour ! Certains parlaient de la Nouvelle Lune, d’autres de la Lune Noire… mais c’est pareil Wote ! Et bé non !
Nouvelle Lune
Lune Noire
Aha! Vous voyez ! En plus, je suis une nouille en astronomie. Sérieusement, je n’ai jamais compris pourquoi une nuit on voie la lune et puis pouf! le lendemain y a plus personne… bref, un casse-tête chinois, en tout cas pour moi. J’hésitais entre la soirée du 11 mars (officiellement Nouvelle Lune) et celle du 12 préconisée par la liste HellenicPagan (des gens qui en savent plus long que moi tout de même). En plus il faut savoir que chez les anciens grecs, le jour commence la veille au soir… Vous sentez le pétage de plomb là ? J’en ai eu ras le pompom et j’ai écouté mes petites tripes qui frémissaient pour le 11 mars. J’ai demandé confirmation à Hécate en tirant les cartes. J’ai compris que j’avais son feu vert, va pour le 11 et quant à l’heure, entre chien et loup (évidemment !).

C’est donc dans ma campagne, à un petit carrefour à trois voies que j’avais repéré lors d’une précédente errance, que j’effectuais mon offrande. En retournant chez moi, je me suis demandée si je ne m’étais pas trompée de jour quand même (Aaaahh Doute quand tu t’accroches…) quand je vois débarquer en trombe, droit sur moi, trois énormes chiens (deux blancs et un noir) qui me sautent dessus, me lèchent de partout et repartent comme ils étaient venus…. Hécate semble satisfaite, check! XD

*******

Ressources :

  • Hekate in Ancient Greek Religion de Ilmo Robert Von Rudloff
  • Hekate Soteira : a study of Hekate’s roles in the Chaldean Oracles de Sarah Iles Johnston
  • Chemins d’Hécate, portes, routes, carrefours et autres de Athanassia Zografou
  • Hécate ou la magie d’un nom de Charlotte Favennec-Riou
  • Trouver et nommer Hécate de Aurore Petrilli
  • Hekate, Liminal Rites de Sorita d’Este & David Rankine
  • The Temple of Hekate de Tara Sanchez
  • Les Mythes Grecs de Robert Graves
  • The Greek Magical Papyri in translation de Hans Dieter Betz
  • Manuel de Magie Egyptienne : le Papyrus Magique de Paris de Alain Verse
  • Kharis Hellenic Polytheism Explored de Sarah Kate Istra Winter

ps: Bien évidemment, je n’ai laissé ni la bougie ni l’encens allumés !

Publicités

7 thoughts on “Deipnon, le Souper d’Hécate”

  1. Cette nuance entre Nouvelle Lune et Lune Noire, et puis comment appeler la deuxième nouvelle lune du mois, et tout et tout, tu réponds à bien des questions !
    mais pourquoi n’ai-je pas pensé à wiki plus tôt !?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s