Encens | Huiles

Vers Avalon…

Parce que cette période de l’année me semble adéquate pour un voyage vers nos racines afin de nous ressourcer, faire le point, se stabiliser, j’ai essayé cette recette et je n’ai pas été déçue !

Bon, je ne me suis pas retrouvée aux berges d’Avalon mais… j’ai entrevue quelques petits cailloux scintiller dans l’obscurité ^-^. A moi de persévérer et de les suivre !

nb : j’ai remplacé les aiguilles de sapin argenté par son huile essentielle (j’ai peut-être eu la main un peu lourde d’ailleurs ! ^^’)

——-

Encens d’Avalon

  • 5 vol. d’Oliban
  • 5 vol. de Mastic du Lentisque
  • 1 vol. d’aiguilles de Sapin Argenté
  • 1 vol. de baies de Genièvre
  • 1 vol. feuilles ou bois de Gui
  • 1 vol. de Verveine

Broyez soigneusement les résines dans le mortier. Coupez finement à l’aide d’un hachoir ou de ciseaux les aiguilles de sapin. Ecrasez légèrement avec un pilon les baies. Râpez le bois de gui ou hachez ses feuilles avec la verveine, puis mélangez bien le tout.

Ce mélange dégage une odeur aromatique âcre qui réveille les esprits du temps des druides et nous parle de Merlin l’Enchanteur, du roi Arthur, d’Avalon, l’île sacrée des Celtes et de leurs prêtresses. Les vertus toniques de cet encens renforcent et facilitent notre lien avec les énergies de la nature et nous permettent d’avoir accès à une stabilité et une force intérieure.

[ Extrait du « Guide de l’Encens » de Suzanne Fischer-Rizzi ]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s